NBA Mock Draft 2.0


Maintenue pour l’heure au 25 juin prochain, la Draft 2020 s’annonce exceptionnelle, non pas pour la richesse de sa cuvée, mais bien pour le contexte sanitaire actuel. Avec la suspension de la saison régulière, mais aussi des autres championnats à l’étranger. Recruteurs et prospects sont obligés de s’adapter avec les moyens encore disponibles et devront redoubler d’ingéniosité, que ce soit pour faire les bons choix lors de la Draft, ou se montrer sous leur meilleur jour pour être retenu parmi les 60.

À l’heure des Mock Draft, Consensus et autres prévisions en tout genre sur la future loterie NBA, ClutchTime a décidé de vous proposer sa Mock Draft, la deuxième ( voir notre Mock Draft #1) cette année, dans le but de vous donner nos impressions, nos coups de coeur mais aussi nos futures prédictions pour les futurs choix des différentes franchises. Notre Consensus est donc construit selon le dernier classement à jour de la ligue (arrêté au 11 mars).


Premier Tour

Obi Toppin source : Forbes

#1 The Golden State Warriors select :

Anthony Edwards, SG, 1.96m – 102kg, freshman, Georgia: 32m, 19.1pts, 5.2rds, 2.8pds

Voici un arrière athlétique et musculeux avec un fort potentiel offensif. Capable de se créer des positions de tirs. Sa performance contre Michigan State donne un avant goût de son talent (33pts en 2e MT). Malgré une certaine inconstance et une attirance pour les tirs compliqués (1/12 à 3pts vs LSU), il reste une arme offensive supplémentaire pour des Warriors, qui, selon des rumeurs n’ont que peu d’intérêts concernant d’autres top prospects.

#2 The Cleveland Cavaliers select :

Obi Toppin, PF, 2.06m – 99kg, sophomore, Dayton: 31m, 20pts, 7.5rds, 2.2pds

Joueur confirmé parmi les plus âgés de cette cuvée, Obi Toppin est un des rares joueurs NBA ready qui peut rapidement convenir aux attentes de Cleveland qui doit se renforcer sur l’aile avec un profil athlétique et bon finisseur près du cercle, mais également plutôt adroit de loin. Le lauréat des trophées Wooden et Naismith peut en revanche éprouver certaines difficultés à défendre sur des joueurs extérieurs plus rapide.

#3 The Minnesota Timberwolves select :

Onyeka Okongwu, PF/C, 2.06m – 111kg, freshman, USC: 28m, 16.2pts, 8.6rds, 1.1pds

L’un des freshmans les plus performants cette saison. Excellent contreur et mobile pour switcher sur les extérieurs, le joueur de UNC possède le pack complet du bon défenseur. Bon sur pick and roll lorsqu’il s’agit de foncer vers le cercle pour écraser un dunk. Reste à améliorer la vision de jeu pour cet intérieur de petite taille mais prometteur qui ne sera pas de trop pour bonifier la défense intérieure des Timberwolves.

#4 The Atlanta Hawks select :

LaMelo Ball, PG, 2.01m – 82kg, 2001, Illawarra Hawks (AUS) : 12m, 17pts, 7.6rds, 6.8pds

L’expatrié le plus hype du moment pourrait former un duo démesurément offensif (moins en défense) avec Trae Young. Les dimensions de LaMelo lui offrent de grosses possibilités, le joueur est capable de réaliser des catch & shoot à peu près n’importe où, en particulier à trois points. Il faudra en revanche trouver un juste équilibre pour le backcourt des Hawks, puisque le meneur est un très gros ball handler qui aime alimenter les copains sur le terrain.

#5 The Detroit Pistons select :

James Wiseman, C, 2.13m – 104kg, freshman, Memphis: 3m, 19.7pts, 10.7rds, 3blk

Trois petits matchs en NCAA pour la recrue N°1 du pays à sa sortie du lycée. Avec coach Penny Hardaway, le pivot a affirmé ses qualités de pivot athlétique capable de roller vers le cercle et de contrer grâce à une envergure démentielle (2,28m!). Bien qu’il existe des interrogations quant à son placement défensif et sa prise de décision en attaque, ce choix pourrait combler le départ d’Andre Drummond.

#6 The New York Knicks select :

Tyrese Haliburton, PG, 1.96m – 79kg, sophomore, Iowa State: 22m, 15.2pts, 5.9rds, 6.5pds

À la recherche d’un meneur athlétique, playmaker et capable de planter de loin, Haliburton se présente comme un profil idéal pour les Knicks. Joueur intelligent, doté d’une bonne vision de jeu, c’est un facilitateur avec un jeu de passe très au-dessus de la moyenne. All around, il peut occuper différents postes aussi bien en attaque qu’en défense et se montrer précieux dans le jeu des deux côtés du terrain.

#7 The Chicago Bulls select :

Deni Avdija, SF, 2.03m – 95kg, 2001, Maccabi Tel Aviv (ISR): 26m, 4pts, 2.6rds, 1.2pds (Euroleague)

MVP du championnat européens des -19 ans l’été dernier, l’israélien est capable de pousser la balle, de trouver le partenaire idéal, de poster et de tirer de loin. Il est envisageable de l’insérer au poste 4 dans un lineup de petite taille, reste à voir s’il sera capable de tenir face aux joueurs rapides et costauds de la ligue. Un bon choix pour Chicago qui obtiendrait là une pièce complémentaire aux scoreurs que sont Zach LaVine et Coby White.

#8 The Charlotte Hornets select :

Isaac Okoro, SF, 1.98m – 102, freshman, Auburn: 28m, 12.9pts, 4.4rds, 2pds

Même s’il doit travailler son adresse et sa mécanique de tir, Okoro est un joueur défensif inédit et rare de cette cuvée (All-Defensive Team SEC). Plutôt un profil de slasher explosif, il est bien coordonné du haut et du bas du corps et se déplace très bien et très vite sur les porteurs de balle adverse pour devenir un poison, idéal pour une équipe comme Charlotte qui manque de joueur au style défensif et plutôt désintéressé du scoring.

#9 The Washington Wizards select :

Killian Hayes, PG, 1.97m – 97kg, 2001, Ratiopharm Ulm (ALL): 10m, 12.8pts, 2.3rds, 6.2pds (Eurocup)

Très bon sur pick and roll, le français possède un dribble et bon sens du jeu. Le gaucher s’est amélioré au fil de sa saison en perdant moins de ballons et en stabilisant son tir. Car c’est bien là que réside la principale interrogation. L’avenir de John Wall est toujours aussi incertain, le poste de meneur est loin d’être fixe dans la capitale, ce choix semble donc intéressant.

#10 The Phoenix Suns select :

R.J. Hampton, SG, 1.96m – 82kg, 2001, New Zealand Breakers (NZ) 
15m, 8.8pts, 3.9rds, 2.4pds

L’autre talent expatrié du côté de la NBL a connu une saison discrète mais reste un profil athlétique au poste 1-2 qui devrait apporter du relief à la rotation des Suns. Très bon driver et toujours prompt à attaquer le cercle et provoquer des fautes, Hampton peut se montrer redoutable en attaque même s’il se montre encore maladroit dans sa sélection de tirs et son efficacité.

#11 The San Antonio Spurs select :

Precious Achiuwa, PF, 2.06m – 102kg, freshman, Memphis: 31m, 15.8pts, 10.8rds, 1pd

Le musculeux intérieur a pris les commandes de son équipe en attaque suite au départ de la vedette James Wiseman. Achiuwa est athlétique, vif et possède une belle envergure, des outils séduisants jouer au poste de pivot. Étant donné que les postes d’arrières sont bien fournis chez les Spurs, un joueur de ce profil est à envisager, tout en gardant à l’esprit, que le shoot et la prise de décision sur demi-terrain seront à travailler.

#12 The Sacramento Kings select :

Tyrese Maxey, SG, 1.90m – 89kg, freshman, Kentucky: 31m, 14pts, 4.3rds, 3.2pds

Capable de planter ses tirs de n’importe où sur le terrain et de prendre feu dans le money time, son association avec un autre artificier comme Fox devrait ravir les fans de Sacto. Avec ses dribbles chaloupés et sa conduite de balle très propre, Maxey est plus un combo-guard qu’un meneur de jeu capable de servir ses coéquipiers, un domaine dans lequel il devra progresser.

#13 The New Orleans Pelicans select :

Cole Anthony, PG, 1.90m – 86kg, freshman, North Carolina: 22m, 18.5pts, 5.7rds, 4pds

3e au ranking des recrues à sa sortie du lycée, Anthony est scoreur qui a soufflé le chaud et le froid cette saison. Le fils de l’ancien NBAer Greg Anthony est capable de fulgurances en attaque. Mais dans une faible équipe de UNC, il n’a pu dévoiler ses qualités de passeurs, et avait tendance à forcer ses tirs. Son opération du genou droit n’a pas également aidé. Du scoring en sortie de banc pour les Pelicans.


Saddiq Bey source : Forbes

#14 The Portland Trail Blazers select :

Saddiq Bey, SF, 2.03m – 97kg, sophomore, Villanova: 31m, 16.1pts, 4.7rds, 2.4pds

Au sortir de son année sophomore réussie (1st All-Team Big East), Saddiq Bey a connu une énorme progression dans son jeu et ses stats, se dotant d’une très bonne adresse longue distance et dans le périmètre, ainsi qu’un style all-around des deux côtés du terrain, idéal pour la rotation des Blazers en manque de profil comme le siens. Catch & shooter il devra néanmoins gagner en fluidité et vitesse d’exécution.

#15 The Orlando Magic select :

Devin Vassell, SG, 1.98m – 82kg, sophomore, Florida State: 30m, 12.7pts, 5.1rds, 1.6pds

Un belle progression pour cet arrière long et fin qui présente toutes les qualités requises pour avoir un rôle en NBA. De la défense, du shoot, une belle envergure, une bonne vitesse latérale. Vassell coche toutes les cases d’un 3&D. Un choix d’autant plus séduisant que John Hammond, le GM du Magic et anciennement des Bucks, a toujours eu une préférence pour les prospects avec de grands bras (Antetokounmpo, Maker, Isaac, Bamba).

#16 The Minnesota Timberwolves (*via Brooklyn) select :

Théo Maledon, PG, 1.95m – 79kg, 2001, ASVEL (FRA) : 22m, 7.4pts, 1.8rds, 3.1pds (Euroleague)

Athlète longiligne, dote d’une vitesse et d’un sens du déplacement très en avance, son toucher de balle près du cercle ou bien à la mène peut déstabiliser les défenses adverses en un rien de temps. Ses mensurations lui offrent de bonnes prédispositions pour défendre sur plusieurs postes, même si son physique le rend un peu léger face à des gabarits musculeux mais il a le potentiel de devenir un bon playmaker aux Wolves derrière D-Lo.

#17 The Boston Celtics (*via Memphis) select :

Aaron Nesmith, SG, 1.98m – 96kg, sophomore, Vanderbilt: 14m, 23pts, 4.9rds, 0.9pd

Gros shooteurs à 3pts en NCAA. 52.2% de réussite avec 8 tentatives par match ! Nesmith est capable de planter de loin et à toutes les sauces : stepback, après un dribble, en sortie d’écran. Mais ne lui demander pas de driver vers le cercle, ce dont il n’aura pas à faire à Boston qui a besoin de shooteurs. En espérant tout de même que le jeune joueur se remettra de sa blessure au pied.

#18 The Dallas Mavericks select :

Jaden McDaniels, SF/PF, 2.06m – 90kg, freshman, Washington: 31m, 13pts, 5.8rds, 2.1pds

Un ailier polyvalent, assez mobile et athlétique pour s’intégrer dans la rotation des Mavs. Capable aussi bien de jouer sous le panier que dans le périmètre, il s’est doté d’un très bon tir mi-distance. Son physique lui a permis de développer un certain goût pour le contact et une bonne coordination des mouvements en défense. Il doit néanmoins progresser sur le jeu rapide en transition et sans ballon.

#19 Milwaukee Bucks (*via Indiana) select :

Alexsej Pokusevski, PF, 2.13m – 91kg, 2001, Olympiakos B: 11m, 10.8pts, 7.9rds, 3.1pds (2e DIV)

Très grand et aussi fin qu’une feuille de papier, le serbe est un joueur polyvalent, mobile, et capable de dribbler, tirer, passer. Son envergure lui permet de défendre sur des extérieurs. Néanmoins, le physique du Serbe pose question ainsi que sa tendance à forcer en attaque. Milwaukee est l’endroit parfait pour ce type de joueur et surtout pour le développer.

#20 The Brooklyn Nets (via Philadelphie) select :

Patrick Williams, SF, 2.03m – 102, freshman, Florida State: 29m, 9.2pts, 4rds, 1pd

Ailier athlétique, très costaud, Williams est une combinaison adéquate entre puissance et explosivité. Il s’est surtout démarqué pour son jeu défensif all-around, ses contres et sa capacité à se démarquer près du cercle. Son gros point faible reste sa vision de jeu et sa palette offensive, notamment son jump shot même si ses qualités de dunkeur en feront un joueur redoutable pour les Nets.


Xavier Tillman source : Bleacher Report

#21 The Denver Nuggets (via Houston) select :

Xavier Tillman, PF/C, 2.03m – 111kg, junior, Michigan State: 31m, 13.7pts, 10.3rds, 3pds

Élu meilleur défenseur de la Big Ten, Tillman a réalisé une saison époustouflante. Malgré une taille modeste, l’intérieur est souvent bien placé en défense. Capable de switcher et de couvrir le côté faible, il est également l’un des meilleurs contreurs du pays (2.1). Cerise sur le gâteau, il peut tirer de loin et jouer sur pick and pop. Une aubaine pour Denver qui va devoir gérer les contrats expirants de Paul Millsap et de Mason Plumlee.

#22 The Philadelphie Sixers (via Oklahoma City) select :

Tre Jones, PG, 1.90m – 83kg, sophomore, Duke: 29m, 16.2pts, 4.2rds, 6.4pds

Les 76ers semblent apprécier les jeunes profils défensifs depuis l’an dernier et nul doute que le DPOY de l’ACC, Tre Jones devrait leur plaire. Discipliné et constamment collé à son vis-à-vis, Jones est un véritable poison en défense. Doté d’un bon QI basket, il pourrait être le meilleur joueur de sa catégorie s’il prenait plus de risque en attaque, notamment de loin. Grâce à sa vitesse de dribble et ses courses déroutantes il sait faire preuve de sang-froid et de maîtrise dans le jeu.

#23 The Miami Heat select :

Jalen Smith, PF, 2.08m – 102kg, sophomore, Maryland: 31m, 15.5pts, 10.5rds, 0.8pd

Fraîchement élu dans la 3rd All Team Americans, l’intérieur a observé une belle progression cette saison. L’intérieur aux jambes très fines, a dévoilé son potentiel de shooteur à 3pts (36.8%), et confirmé que ses qualités de contreur (2.4). Miami va devoir gérer le contrat expirant de Meyers Leonard, et l’idée d’une association entre Smith et Bam Adebayo promet d’être explosive !

#24 The Utah Jazz select :

Kira Lewis Jr, PG, 1.90m – 74kg, sophomore, Alabama: 31m, 18.5pts, 4.8rds, 5.2pds

Pour continuer de miser sur de jeunes guards capables de prendre leur chance de loin, Kira Lewis est un candidat idéal pour le Jazz. Capable de jouer aussi bien en 1-2, son style percutant vers le cercle et sa palette de tirs assez large devrait lui permettre de se faire une place dans le roster de Snyder, même s’il devra mieux sélectionner ses tirs. Meilleur passeur de son équipe, Lewis peut se montrer altruiste si besoin est.

#25 Oklahoma City Thunder (*via Denver) select :

Isaiah Stewart, PF/C, 2.06m – 113kg, freshman, Washington: 32m, 17pts, 8.8rds, 0.8pd

Après avoir remporté le trophée Naismith du lycéen de l’année, Stewart a réalisé une saison freshman plus que satisfaisante. Doté de bonnes mains, l’intérieur est à l’aise dans la raquette. Il a fini fort la saison (29pts contre Arizona) mais son jeu « Old School » interroge. Suite aux rumeurs d’un trade de Steven Adams, OKC pourrait être amener à se renseigner sur le big man.

#26 The Boston Celtics select :

Paul Reed, PF, 2.06m – 99kg, junior, DePaul: 29m, 15.1pts, 10.7rds, 1.6pds

Son profil d’intérieur 4-5 stretch, athlétique pourrait taper dans l’œil de Stevens qui adore ce profil de joueur capable de jouer au poste bas avec une bonne finition près du cercle et de s’écarter de la ligne de fond. Sa lecture du rebond off/def est devenu absolument incroyable (MIP Big East) et même s’il dispose d’un bon jeu de jambe, il devra travailler son jeu offensif face au panier.

#27 The New York Knicks (*via LA Clippers) select :

Jordan Nwora, SF, 2.01m – 102kg, junior, Louisville: 31m, 18pts, 7.7rds, 1.3pds

Après avoir retiré sa candidature l’année dernière pour la Draft, Nwora s’est autorisé quelques cartons offensifs comme face à Florida State (32pts). L’ailier athlétique est un bon shooteur (40.2% à 3pts) mais il est âgé par rapport aux autres propsects. Capable de scorer au haut niveau, les Knicks pourraient éventuellement l’associer avec RJ Barrett.

#28 The Toronto Raptors select :

Josh Green, SG, 1.98m – 95kg, freshman, Arizona: 30m, 12pts, 4.6rds, 2.6pds

Toronto a l’habitude de faire des merveilles avec ses jeunes et Josh Green n’y échapperait pas. Joueur polyvalent et facilitateur dans le jeu, capable aussi bien de défendre, que d’allumer à trois points, Green s’est révélé être un peu le couteau suisse de son équipe cette année. Son style rentre dedans le pousse néanmoins à commettre des fautes et oublier parfois ses coéquipiers lorsqu’il parvient à créer un décalage.

#29 The Los Angeles Lakers select :

Vernon Carey Jr, C, 2.08m – 122kg, freshman, Duke: 31m, 17.8pts, 8.8rds, 1pd

Fils d’un ancien joueur de NFL, il n’a pas eu de mal à marcher sur les autres intérieurs universitaires en se révélant efficace poste bas, reste à savoir si son jeu peu se transposer en NBA. Les Lakers ne vont sûrement pas accorder beaucoup de minutes à des rookies pour la saison suivante, Carey Jr pourrait alors prendre le temps de développer un shoot extérieur.

#30 The Boston Celtics (*via Milwaukee) select :

Nico Mannion, PG, 1.90m – 86kg, freshman, Arizona: 32m, 14pts, 2.5rds, 5.3pds

Meneur de jeu créateur plus que scoreur, capable de jouer avec les deux mains, Mannion dispose d’une palette de tirs intéressante combinée à une bonne adresse, notamment aux lancers. Son physique et son manque d’explosivité limitent néanmoins ses qualités de défenseurs intrinsèques et le nombre de tentatives par match lorsqu’il n’est pas ouvert.


Deuxième Tour

#31 The Dallas Mavericks (*via Golden State) select:

Jahmi’us Ramsey, SG, 1.93m – 88kg, freshman, Texas Tech: 27m, 15pts, 4rds, 2.2pds

Un arrière tonique capable de jouer sans ballon. Que se soit sur jump shoot, sur pull up ou bien en attaquant le côté faible, le freshman peut scorer, mais aussi défendre grâce à une belle débauche d’énergie. Il pourrait se régaler en transition dans le jeu offensif des Mavs et notamment avec Luka Doncic.

#32 The Charlotte Hornets (*via Cleveland) select:

Daniel Oturu, C, 2.08m – 108kg, sophomore, Minnesota: 31m, 20.1pts, 11.3rds, 1.1pds

Charlotte semble déterminer à tourner la page Zeller-Biyombo et pourrait se mettre en quête d’un joueur comme Oturu. Son style défensif, protecteur de cercle pourrait attirer les Hornets, tout comme son jeu dos au panier et son premier pas solide qui lui permet de prendre le dessus sur ses vis-à-vis. Il devra encore travailler sa finition près du cercle et sa main gauche.


Cassius Winston source : Forbes

#33 The Minnesota Timberwolves select:

Cassius Stanley, SG, 1.98m – 97kg, freshman, Duke: 29m, 12.6pts, 4.9rds, 1pd

Le natif de Los Angeles est une future machine à highlights ! Stanley est un dunkeur féroce en contre-attaque mais aussi tout à fait capable de rentrer des tirs extérieurs. Pour ne rien gâcher, il défend et joue avec énergie. Parfait pour une équipe de Minnesota qui est loin d’être irréprochable dans ces compartiments du jeu.

#34 The Philadelphia Sixers (*via Atlanta) select:

Leandro Bolmaro, SG, 2.01m – 81kg, 2000, FC Barcelone: 7m : 4.4pts, 1.1rds, 1.4pds (ACB)

Utilisé à plusieurs reprises par le Barça cette saison, Bolmaro pourrait devenir un solide swingman dans la rotation des 76ers. Sa formation dans une grosse écurie européenne, et ses skills en attaque, mais aussi en défense, lui permettrait de bénéficier d’un temps jeu presque immédiat à Philly qui pourrait se laisser séduire par son adresse aux tirs (à part aux lancers) et sa grinta sud-américaine.

#35 The Sacramento Kings (*via Detroit) select:

Isaiah Joe, SG, 1.96m – 81kg, sophomore, Arkansas: 26m, 16.9pts, 4.1rds, 1.7pds

Voici un gros consommateur de tirs à 3pts. Avec plus de 10 tentatives par match (34.2% de réussite), 76.4% de ses tirs tentés sont des 3pts, et son profil de joueur de « catch & shoot », peut séduire des Kings qui naviguent en eaux trouble avec Buddy Hield et Bogdan Bogdanovic. A noter, que le jeune joueur doit améliorer sa défense.

#36 The Philadelphia Sixers (*via New York) select:

Tyler Bey, SF/PF, 2.01m – 98kg, junior, Colorado : 31m, 13.8pts, 9rds, 1.5pds

Tout comme son homonyme, Tyler Bey est un joueur polyvalent des deux côtés du terrain et qui pourrait s’avérer être un potentiel endormi. Plutôt athlétique, le DPOY de la Pac-12 dispose d’un physique qui lui permet de nettoyer le cercle et de défendre sur des grands gabarits mais aussi de les défier en tête de raquette. En revanche il doit impérativement améliorer la mécanique et la fluidité de son tir.

#37 The Washington Wizards (*via Chicago) select:

Amar Sylla, PF, 2.06m – 89kg, 2001, Oostende (BEL): 15m, 7.7pts, 6.3rds, 0.7pd

Souvent comparé à Pascal Siakam, le sénégalais détonne de part son énergie et sa mobilité. Capable de driver, scorer et de contrer en défense. Il ne lui panque plus qu’un shoot fiable et de résister aux contacts dans la raquette. Washington était l’une des pires défenses cette saison, un joueur comme Sylla apporterait un peu de dynamisme dans ce domaine.

#38 The New York Knicks (*via Charlotte) select:

Zeke Nnaji, C, 2.11m – 108kg, freshman, Arizona: 32m, 16.1pts, 8.6rds, 0.8pd

Big man mobile et qui peut jouer en s’écartant dans le périmètre, Nnaji est un très bon joueur de pick & roll/pop, énergique et qui récupère énormément de rebonds grâce à sa taille. Un solide mélange de moves au poste bas et adroit mais qui perd trop de ballon et qui va devoir muscler son jeu s’il veut rivaliser avec les autres pivots, notamment dans la protection de la raquette.

#39 The New Orleans Pelicans (*via Washington) select:

Elijah Hughes, SG/SF, 1.98m – 97kg, junior, Syracuse: 32m, 19pts, 4.9rds, 3.4pds

Transféré à Syracuse en 2017, l’ailier n’a cessé de progresser en attaque en obtenant toujours plus de responsabilités offensives. Capable de tirer de loin, de jouer la contre-attaque et de finir dans la raquette, les Pelicans se doteraient là d’un scoreur athlétique, mais qui devra tout de même améliorer sa vision de jeu et sa défense (beaucoup de défense en zone à Syracuse).


Jared Butler source : Baylor University Athletics

#40 The Memphis Grizzlies (*via Phoenix) select:

Jared Butler, PG/SG, 1.90m – 86kg, sophomore, Baylor: 30m, 16pts, 3.2rds, 3.1pds

Les Grizzlies vont devoir se montrer plus malins que les autres franchises avec un seul pick au 2nd tour. Butler peut se révéler comme un futur steal de la cuvée. Le combo guard est un shooteur plutôt correct, en particulier à longue distance et lorsqu’il s’agit de sortir le grand jeu, il peut se montrer décisif même s’il lui reste beaucoup de progrès à faire sur sa sélection de tirs et avec sa vision de jeu.

#41 The San Antonio Spurs select:

Devon Dotson, PG, 1.88m – 83kg, sophomore, Kansas: 30m, 18.1pts, 4.1rds, 4pds

Dotson était le scoreur/créateur d’une bonne équipe de Kansas cette saison. Malgré sa modeste taille, ce sont sa vitesse, son dribble et sa robustesse qui lui permettent de scorer dans la raquette. Shooteur inconstant mais bon défenseur sur l’homme, les Spurs pourraient se pencher sur son profil étant donné que le contrat de Bryn Forbes arrive à expiration.

#42 The New Orleans Pelicans select:

Kaleb Wesson, C, 2.06m – 122kg, junior, Ohio State: 31m, 14pts, 9.3rds, 1.9pds

Wesson c’est un peu l’anomalie du basket que les Pels pourraient accueillir au côté de Zion. Très massif, mais un peu court pour lâcher quelques contres, il est aussi bien capable de jouer au poste bas, que de prendre sa chance de loin et de différentes autres manières. Son footwork et sa puissance sont absolument surnaturel au vu de son gabarit. Néanmoins ses skills défensifs s’annoncent assez limités.

#43 The Sacramento Kings select:

Udoka Azubuike, C, 2.13m – 122kg, senior, Kansas: 31m, 13.7pts, 10.5rds, 0.9pd

Joueur de l’année au sein de la PAC-12, le pivot a tout écrabouillé sur son passage. Le nigérien a progressé en attaque et dans la finition. Son impact en défense est également impressionnant. Il existe néanmoins des interrogations quant à sa mobilité et son placement sur pick and roll, étant donné qu’il passe la plupart de son temps près du cercle.

#44 The Portland Trail Blazers select:

Ashton Hagans, PG, 1.90m – 89kg, sophomore, Kentucky: 30m, 11.5pts, 3.9rds, 6.5pds

Véritable meneur de jeu, ce dont les Blazers ont cruellement besoin en backup de Lillard, Hagans est avant tout un profil défensif (DPOY SEC), doté d’une bonne lecture du jeu et des passes et peut faire preuve de malice pour se projeter rapidement en transition. Créateur plutôt que scoreur à cause d’un tir peu fiable, son manque de leadership en attaque et d’assurance peuvent lui faire commettre de grosses erreurs et coûter des victoires.

#45 The Orlando Magic select:

Cassius Winston, PG, 1.85m – 83kg, senior, Michigan State: 30m, 18.6pts, 2.5rds, 5.9pds

Bien connu en NCAA, Winston est un bon joueur sur pick and roll, un bon gestionnaire sur demi-terrain et capable d’artiller de loin (43% en carrière). Auteur d’un superbe match contre Michigan (32pts), il fut élu dans la 1st All Team de la Big Ten. Un joueur que Orlando pourrait viser étant donné que les contrats de DJ Augustin et de MCW arrivent à terme.

#46 The Boston Celtics (*via Brooklyn) select:

Robert Woodard II, SF, 2.01m – 104kg, sophomore, Mississippi State: 31m, 11.4pts, 6.5rds, 1.3pds

Boston pourrait se montrer intéressé par un profil Three-and-D et catch-and-shooter comme Woodard, plutôt adroit de loin, ce swingman se sert efficacement de son jump shoot et du jeu sans ballon. Joueur aux mensurations idéales, il se sert de ses qualités athlétiques pour capter du rebond, mettre la pression en défense et lâcher quelques contres mais doit travailler son dribble et sa palette off/def qui semble limitée.

#47 The Chicago Bulls (*via Memphis) select:

Immanuel Quickley, SG, 1.90m – 85kg, sophomore, Kentucky: 30m, 16.1pts, 4.2rds, 1.9pds

Un jolie progression pour cet arrière qui était dans « l’ombre » de Tyler Herro la saison dernière. Une saison récompensée par un trophée du joueur de la conférence SEC. L’arrière a une mentalité de scoreur. Bon shooteur à 3pts, solide sur catch and shoot, et excellent aux lancers-francs (92.3%). Chicago avait demandé à Coby White de tirer plus souvent à 3pts, et bien, ce ne sera pas la peine avec Quickley.

#48 The Golden State Warriors (*via Dallas) select:

Reggie Perry, PF/C, 2.13m – 108kg, sophomore, Mississippi State: 31m, 17.4pts, 10.1rds, 2.3pds

Joueur puissant, Reggie Perry aime défier son vis-à-vis avec une grosse agressivité (à tort peut-être), ce qui ne l’empêche pas d’être rapide et d’avoir une bonne coordination de ses mouvements pour passer des intérieurs sous le panier. Bon joueur de pick & roll/pop, il peut également se montrer adroit à mi-distance mais manque cruellement d’adresse générale et de technique offensive, voire même défensive pour protéger sa raquette.

#49 The Philadelphia Sixers select:

Ayo Dosunmu, PG/SG, 1.96m – 83kg, sophomore, Illinois: 30m, 16.6pts, 4.3rds, 3.3pds

Une jolie saison au sein de la Big Ten. Pour sa deuxième année, Dosunmu confirme ses qualités de combo-guard en étant capable de scorer et de passer en transition. Sa défense et sa taille sont des atouts à son poste d’autant plus qu’il a la réputation d’être travailleur. Doté d’une mécanique de tir peu orthodoxe, les Sixers l’aideront tout naturellement à fiabiliser son tir extérieur…

#50 The Indiana Pacers select:

Corey Kispert, SF, 2.01m – 99kg, junior, Gonzaga: 33m, 13.9pts, 4rds, 2.1pds

Sans espérer grand-chose de cette cuvée, Indiana peut flairer la bonne affaire avec cet ailier très adroit de loin et qui s’est rapidement montré indispensable en attaque sur jeu sans ballon. Plutôt dévoué au collectif en tant que role player capable de créer du spacing, Kispert n’a néanmoins pas montré une grande maîtrise pour les tâches défensives, souvent dépassé par des profils plus athlétiques que lui.

#51 The Oklahoma City Thunder select:

Abdoulaye N’Doye, PG/SG, 2.01m – 83kg, 1998, Cholet (FRA): 25m, 10.1pts, 4.2rds, 4pds (JE)

Le français évolue pleinement dans le monde professionnel depuis 2016. Bien qu’il soit plus âgé que la majorité des prospects, N’Doye possède une belle envergure pour son poste (2.18m). Polyvalent, il peut shooter, dribbler et passer la balle. Il serait intéressant de le voir à OKC pour former un backcourt d’albatros avec SGA.


Mason Jones source : The Bismarck Tribune

#52 The Atlanta Hawks (*via Houston) select:

Mason Jones, SG, 1.96m – 90kg, sophomore, Arkansas: 31m, 22pts, 5.5rds, 3.4pds

Atlanta pourrait réaliser une sacré belle draft en raflant trois profils de scoreurs. Ce swingman relativement rapide et explosif peut s’avérer être un scoreur très efficace et capable de rentrer des tirs décisifs ou d’amener son équipe sur la ligne des lancers. Mise à part une palette offensive encore réduite, sa contribution offensive reste son principal point faible.

#53 The Sacramento Kings (*via Miami) select:

Trendon Watford, SF, 2.06m – 106kg, freshman, LSU: 31m, 13.6pts, 7.2rds, 1.7pds

Watford possède une bonne taille et une grande envergure pour un ailier. Le joueur de LSU est capable de driver et de finir dans la raquette. Profitant de sa taille pour scorer sur la tête de joueur plus petits, certains scouts se posent la question s’il pourra être aussi performant en NBA. De plus, son tir à 3-pts est loin d’être fonctionnel et son impact défensif laisse à désirer. Un projet à long terme pour Sacramento.

#54 The Golden State Warriors (*via Utah) select:

Malachi Flynn, PG, 1.85m – 83kg, junior, San Diego State: 32m, 17.6pts, 4.5rds, 5.1pds

Devenu un très bon playmaker et disposant d’une bonne technique ballon en main, Flynn deviendrait l’une des rares doublures de Curry aux Warriors, à la lutte avec Bowman, en mettant à contribution son QI basket et ses qualités de shooter. En revanche son gabarit assez léger, couplé à un manque d’explosivité au poste risquent de lui poser des soucis en défense et dans le trafic.

#55 The Brooklyn Nets (via Denver) select:

Grant Riller, PG, 1.90m – 86kg, senior, Charleston: 31m, 21.9pts, 5.1rds, 3.9pds

Quatre ans que Riller sévit dans la conférence peu réputée : CAA. Son âge et le niveau de compétition sont de réelles interrogations pour les scouts. Pas un vrai meneur, Riller possède néanmoins un superbe 1er pas, un très bon dribble et peut finir dans la raquette. Un joueur intéressant, pour une équipe des Nets en manque d’arrières.

#56 The Charlotte Hornets (via Boston) select:

Skylar Mays, SG, 1.93m – 92kg, senior, LSU: 31m, 16.7pts, 5rds, 3.2pds

Combo-guard capable d’inscrire des paniers même en déséquilibre, Mays s’est surtout fait remarquer pour sa progression cette saison à la fois en défense mais aussi lorsqu’il s’agit de tenir le ballon et de prendre feu aux tirs. Il devra toutefois revoir sa sélection de tirs et plutôt choisir de ressortir les ballons pour ne pas les perdre au contact.

#57 The Los Angeles Clippers select:

Payton Pritchard, PG, 1.88m – 86kg, senior, Oregon: 31m, 20.5pts, 4.3rds, 5.5pds

Le meilleur joueur de la PAC-12 manie habilement les changements de rythme dans ses drives vers le cercle. Ses qualités de passe et de création sont intéressantes, mais ce qu’il le caractérise le plus c’est sa capacité à tirer de loin (41.5% à 3pts) ! En revanche, son manque d’explosivité pourrait le cantonner à un rôle en bout de banc chez les Clippers.

#58 The Toronto Raptors select:

Nick Richards, C, 2.11m – 112kg, junior, Kentucky: 31m, 14pts, 7.8rds, 0.2pd

Pivot plutôt mobile et adroit de ses mains, Richards dispose d’une palette offensive au poste bas très intéressante et se met au service du jeu sans forcer ses tirs, ni s’écarter. Plutôt bon défenseur, il fait preuve néanmoins d’un manque d’endurance et d’intensité en attaque et ne prend pas suffisamment de risque avec son tir ou dans ses duels.

#59 The Philadelphia Sixers (*via LA Lakers) select:

Desmond Bane, SG, 1.98m – 97kg, senior, TCU: 32m, 16.6pts, 6.3rds, 3.9pds

L’arrière est réputé pour son tir à 3pts (43.3% en carrière). Bane a sorti de belles performances en fin de saison (Kansas: 6/10 à 3pts et vs Baylor: 5/8 à 3pts). Son profil de joueur extérieur costaud doté d’un bon sens du jeu peut séduire les scouts. Un manque d’explosivité et d’assurance dans ses dribbles l’éloignent pour le moment du 1er tour de Draft. Tomber sur un joueur capable de tirer à 3-pts serait un joli coup pour les hommes de Brett Brown.

#60 The New Orleans Pelicans (*via Milwaukee) select:

Killian Tillie, PF/C, 2.08m – 99kg, senior, Gonzaga: 24m, 13.6pts, 5rds, 1.9pds

Les Pelicans pourraient se montrer audacieux en donnant sa chance au cadet des Tillie. Joueur plein d’entrain, Tillie est capable de tirer depuis presque n’importe avec une adresse convenable et une technique en attaque déroutante pour ses adversaires qui peuvent avoir du mal à appréhender ce joueur stretch au poste 4-5. Il fait encore preuve d’une trop grande irrégularité et d’un physique sujet aux blessures.

Auteurs de l’article : Guillaume Gaborit & Florimond Binet

Laisser un commentaire