Fiche Draft 2020 de Nico Mannion : Le Mamba Rouge de l’Arizona

Nico Mannion – Meneur

Arizona Wildcats

Pac-12 Conference

Statistiques du Joueur 2019-2020

Source : Rick Scuteri USA Today Sports

32 Matchs
32.3 Minutes
14 Points (39%FG, 33%3pts)
5.3 Passes
2.5 Rebonds
1.2 Interceptions
0 contres
2.6 Ballons perdues

Curriculum

  • Freshman
  • Sort du Lycée Pinnacle dans l’Arizona
  • Italien
  • 19 Ans (né le 14 Mars 2001 à Siennaà
  • 6’3” (1m91)
  • 179lb (86 Kilos)
  • Une envergure d’environ 188 centimètres (6’2.5”)
  • Une détente d’environ 105 centimètres en 2018 (41 inch vertical)

Palmarès

  • MaxPreps 1e équipe All-American en 2017
  • 1e équipe Arizona Republic Class 6A All-State en 2017
  • MaxPreps Sophomore All-American 3eme équipe en 2018
  • Arizona Gatorade Joueur de l’année en 2018
  • Champion de seconde classe 6A State avec Pinnacle en 2019
  • Arizona Gatorade Joueur de l’année en 2019
  • National High School Coaches Association Senior Athlète de l’année en 2019
  • USA Today All-USA 2e équipe en 2019
  • Naismith All-American 3e équipe en 2019
  • sélectionné pour le McDonald’s All-American Game et le Nike Hoop Summit en 2019
  • All-Pac-12 2e équipe en 2020
  • Champion du Wooden Legacy en 2020
  • MVP du tournoi Wooden Legacy en 2020
  • Equipe All-Freshman en 2020

Récap de la saison du Joueur

Nico Mannion arrive dans le processus de recrutement après le Lycée comme l’un des meilleurs joueurs disponibles dans sa classe (Recrue 5 étoiles) et le 14 Septembre 2018, il décide de rejoindre les Wildcats de l’Arizona pour rester dans son élément.

Très tôt dans la saison, le “Red Mamba” va faire beaucoup de bruit et montrer au monde qu’il n’est pas là pour plaisanter avec 21 points et 9 passes durant son second match officiel avec les Wildcats, 15 points dans son 4e match officiel ou encore 16 points et 11 passes dans son match d’ouverture du Tournoi Wooden Legacy le 28 Novembre 2019.

Nico finira par gagner ce Tournoi et sera MVP de ce dernier avec 16 points et 7 passes de moyenne (ce qui lui vaudra une sélection dans l’équipe de la semaine).

Sa saison se poursuit de façon satisfaisante sans pour autant dominer ou même impressionner et il va se qualifier pour le Tournoi Pac-12 avec les Wildcats ou, durant le premier tour, il va offrir 14 points dans la victoire de son équipe avant que le tournoi ne soit annulé comme toutes les autres compétitions.

Nico Mannion finit la saison avec des statistiques acceptables mais très en dessous des attentes, laissant un sentiment de déception alors qu’il possède tout de même des statistiques plus qu’acceptable pour un jeune qui vient d’avoir 19 ans en Mars 2020.

Forces

Nico Mannion est l’un des meilleurs talents de cette classe 2020 avec comme qualité première un “leadership” impressionnant pour son âge, il n’a pas peur de prendre un tir compliqué et ne baisse pas les yeux face à la pression et l’adversité ce qui est indispensable pour devenir un bon joueur au niveau supérieur.

L’Italien est un très bon créateur, avec une panoplie de mouvements offensifs et de conduite de balle au-dessus de la plupart des meneurs de sa classe, il est capable de se rendre n’importe où sur le terrain et possède une très bonne vision du jeu et surtout une très bonne anticipation des mouvements adverses en défense ce qui lui permet d’être un créateur d’élite, pour lui ou ses coéquipiers.

Son tir est acceptable, il détient la panoplie intégrale dans ce registre, que ce soit en “catch and shoot” ou en sortie de dribble, Nico est capable de scorer à un niveau très élevé. Même si ses pourcentages sont assez décevants cette année, il reste une menace importante pour l’équipe adverse ce qui lui permet d’utiliser ses capacités de finitions lorsque le défenseur mord a une feinte de tir.

En parlant de finitions, on a en Nico l’un des meilleurs finisseurs de sa classe, avec la finesse d’un Irving, il peut finir au cercle et détient beaucoup de talents dans ce secteur du jeu ce qui lui permet d’être catégorisé depuis le Lycée comme un scoreur impressionnant et talentueux.

D’ailleurs, dans le secteur de la finition près du cercle, il s’avère être détenteur d’une assez bonne explosivité, que ce soit sur son premier pas ou sa détente, ce qui lui permet de réaliser des actions offensives impressionnantes depuis le Lycée même si son explosivité n’est pas dans l’élite non plus.

Bizarrement, Nico est un bon défenseur, il n’est pas l’un des plus grands gabarits et ses capacités physiques ne lui laissent pas cette possibilité mais il est déterminé et appliqué en défense. Il a une vitesse latérale acceptable ce qui lui permet de ne pas se faire avoir par les premiers pas de l’adversaire et son QI Basket lui permet de bien lire les systèmes et les lignes de passes pour aller chercher des interceptions.

Même sans être un “Freak”, il s’avère être un bon défenseur intelligent ce qui suffit à ne pas devenir une faiblesse pour son équipe et son intensité défensive sert d’exemple à ses coéquipiers ce qui démontre encore plus sa qualité principale de leader.

Faiblesses

Malheureusement, si le Wildcat n’est pas l’un des tops prospects de la Draft 2020, c’est parce qu’il garde quelques défauts plus ou moins importants.

Nico est un scoreur impressionnant mais il possède des habitudes offensives qui en font un joueur prévisible et comme le démontre Zach Milner dans son scouting report, 21.5% de ses tirs sont des floaters ce qui montre un manque d’agressivité et surtout une prévisibilité flagrante en attaque.

Dans le même registre, sa conduite de balle qui est l’une des meilleures de sa classe pourrait lui permettre d’attaquer le cercle de manière effective mais son manque d’agressivité le pousse plus souvent à prendre un tir ce qui est regrettable lorsque l’on voit son talent dans ce secteur.

Aucun doute qu’une franchise NBA lui fera travailler cet aspect de son jeu car même s’il aime bien être le principal joueur offensif de son équipe, il ne semble pas être très agressif dans ses choix en attaque même s’il a progressé dans ce secteur au fil de son année Universitaire (peut-être lié a une amélioration au niveau de son physique ?).

Ses fondamentaux au niveau du tir sont impressionnants, il est fort pour son âge dans ce secteur avec une belle forme mais il est limité par ses capacités physiques dans une situation de 1 contre 1 où il doit créer son propre espace pour tirer car son gabarit ne lui permet pas actuellement de s’offrir un bon tir ouvert contre un défenseur respecté en NBA comme Marcus Smart par exemple.

Son tir est d’ailleurs une grande source d’incertitude sachant que depuis son arrivée a l’Université de l’Arizona, il n’a pas réellement démontré de progrès et même, pour certains, il a fait preuve d’un retour en arrière dans ce secteur. En réalité, il est fort probable que cela ne soit qu’un mauvais passage mais l’inquiétude reste présente car il est aussi possible que l’augmentation de l’adversité et l’apparition de défenseurs rapides et athlétiques contre lui sont peut-être des facteurs qui ont joué dans cette baisse de régime au niveau de ses pourcentages au tir.

Pour finir, sa régularité et sa maladresse sont deux facteurs qui entrent dans ses défauts mais en réalité, n’importe quel prospect de son âge dans un championnat comme la NCAA possède les mêmes problèmes. On ne peut donc pas réellement compter ses deux facteurs comme des faiblesses car ce sont des secteurs qui s’améliorent grâce à l’expérience et l’apprentissage.

Vue d’ensemble du profil

Nico Mannion est une réelle superstar dans l’Arizona, surnommé le “Red Mamba”, il a toujours été ce scoreur incroyable qui a enflammé les réseaux sociaux depuis ses 14 ans et aujourd’hui, il fait face à des adversaires plus costauds et plus rapides que lui ce qui lui offre l’opportunité d’utiliser son QI Basket et ses capacités de meneurs pour s’améliorer dans les autres compartiments du jeu.

A 15 ans, il était déjà le leader de son équipe et était déjà l’un des meilleurs joueurs de son patelin avant de devenir un joueur pour l’équipe nationale de l’Italie à 17 ans seulement, donc si il y a bien une chose qui est sûr, c’est que Nico Mannion est un talent rare avec un très fort potentiel dans cette Draft.

Il peut réellement devenir un All-Star en NBA si une équipe lui accorde sa confiance afin d’exceller. Son “leadership” et ses capacités hors normes ne font aucun doute sur le fait qu’il pourrait devenir non seulement un “steal” dans cette draft 2020 mais surtout l’un des meilleurs joueurs de cette Draft 2020.

Comparaisons

  • Derrick White
  • Deron Williams
  • Mike Bibby
  • Goran Dragic
  • Tony Parker
  • Kemba Walker

Draft Consensus

  • 22e selon nbadraft.net
  • 22e selon Tankathon
  • 39e selon nbadraftroom.com
  • 26e selon nbcsports.com

Highlights

Source : Inside The Edge

Laisser un commentaire