Fiche de Draft 2020 : Killian Tillie, le chouchou des Zags

Killian Tillie – Ailier fort / Pivot

Bulldogs de Gonzaga

division 1 de la NCAA West Coast Conference (WCC)

Statistiques du Joueur 2019-2020

Source : ESPN.com
24 Matchs 
24.6 minutes
13.6 points (53%FG, 40%3pts)
5 rebonds
1.9 passes
1 interception
0.8 contres

Curriculum

  • Senior
  • Sort du Centre Fédéral de Basket-Ball (INSEP)
  • Français
  • 22 ans (né le 5 Mars 1998 à Cagnes-sur-Mer)
  • 6’10” (2m08)
  • 220lb (100 kilos)
  • Envergure de 210cm environ (6’11”)
  • Détente non renseignée

Palmarès

  • 1ere équipe All-WCC en 2020
  • 2eme équipe All-WCC en 2018
  • MVP du tournoi WCC en 2018
  • MVP du championnat Européen des – de 16 ans FIBA en 2014
  • Médaille d’or au championnat Européen des – de 16 ans en 2014
  • Médaille de Bronze au championnat 3 contre 3 des – de 18 ans en 2015
  • Athlète de l’année en 2020 de l’Université de Gonzaga

Récap’ de la saison du Joueur

Pendant sa dernière saison avec les Bulldogs (Senior Year), Killian va manquer le début de la saison 2019-2020 à cause d’une blessure au genou causée par un essai avec les Hawks d’Atlanta en Mai dernier.

Killian va donc faire ses débuts le 19 novembre 2019 face au Mavericks de l’université d’Arlington au Texas. Il offre une belle performance de 15 points et 8 rebonds mais seulement 2 mois plus tard, le 30 Janvier 2020, il sort de nouveau sur blessure à la cheville, moins grave cette fois-ci et ne manque que deux matchs avant de revenir le 8 février pour une victoire contre Saint Mary’s avec 19 points.

Il dépassera 5 fois les 20 points dans un match durant la saison avec une pointe à 22 points réalisée à quatre reprises. L’une de ses meilleures performances sera contre l’université Pacific dans l’Oregon avec 22 points (4/5 à 3 points), 8 rebonds et 4 contres.

Ses progrès dans tous les compartiments du jeu depuis sa première saison avec les Zags (surnom de Gonzaga) sont notoires mais les blessures ont souvent stoppé sa progression et sa montée en puissance, cependant, cela n’a pas empêché le Benjamin de la famille Tillie de taper dans l’œil des franchises NBA même si ce dernier n’a pas participé au Draft Combine.

Forces

Killian dispose d’un gros QI des deux côtés du terrain, un bon passeur avec une bonne vision qui colle bien avec des arrières scoreurs, des fondamentaux intéressants et un saut rapide pour voler des ballons sur rebonds offensifs.

De plus, il peut offrir du « spacing » nécessaire dans la NBA actuelle avec un 3 points très efficace (40% en Senior avec presque 4 tentatives par match), il peut devenir un bon protecteur d’arceau (dans le style d’un Brook Lopez actuel) et on ne peut pas sous-estimer sa conduite de balle et son jeu au poste qui sont tous deux déjà efficaces, chose assez rare au niveau universitaire.

Faiblesses

Malheureusement, la plus grosse faiblesse de Killian depuis plusieurs années reste son corps, avec des blessures à la hanche dans sa première saison, cheville et pied durant sa seconde saison, genou dans sa 3ème saison puis cheville et genou cette année, il est un joueur qualifié de « fragile » ce qui fait chuter son attractivité et donc ses places dans les rankings de la Draft.

En dehors de son corps, son physique est son second problème car son manque d’explosivité et de détente ne font pas de lui l’un des « freaks » dont la NBA raffole, en sachant que les franchises NBA recherchent essentiellement des joueurs capables de switcher sur plusieurs positions, il est vrai que Killian ne rentre pas dans cette catégorie de joueur qui pourrait défendre efficacement un Russell Westbrook ou un Stephen Curry, même avec un gros QI Basket.

Enfin, Killian a du travail sur plusieurs facettes du jeu qui sont assez importantes, notamment la défense en « PnR », les « close-out », la défense en 1 contre 1 (isolation), son « handle » surtout avec sa main faible et enfin il est limité à du tir en « catch and shoot » ce qui est logique pour un joueur universitaire mais il est toujours intéressant de développer un tir en sortie de dribble depuis la ligne des lancers pour un ailier fort/pivot.

Dans tous les cas, en dehors des blessures, ses qualités de basketteurs peuvent encore progresser dans tous ces domaines, car avec ses bonnes bases, il peut facilement limiter ses faiblesses avec du travail.

Vue d’ensemble du profil

Killian Tillie est un joueur qui mise beaucoup sur son intelligence de jeu qui reste sa plus grande force, il compense énormément ses lacunes sur le plan physique, surtout en défense, par une intelligence supérieure sur le terrain ce qui fait de lui, non seulement un bon défenseur mais surtout un très bon joueur clé avec Gonzaga.

N’importe quelle équipe qui a besoin d’un joueur capable d’écarter le terrain efficacement (19/41 à 3 points selon la distance NBA) doit se procurer Killian qui aura une chance de devenir un très bon remplaçant voire titulaire en NBA si son corps lui donne cette chance et surtout si une franchise lui accorde sa confiance.

Comparaisons

  • Danilo Gallinari
  • Draymond Green
  • Brook Lopez
  • Al Horford
  • Domantas Sabonis

Draft Consensus

  • Non drafté selon nbadraft.net
  • 40ème selon Tankathon
  • 46ème selon nbadraftroom
  • 40ème choix au mieux ou non drafté selon les différents classements.

Mock Draft ClutchTime : Sélectionné à la 60ème place

Highlights

Source : Stadium

Laisser un commentaire