Ces paniers anodins, mais chargés d’histoire

Un lancer-franc, un tir en course, un tir ouvert, un lay up, des actions qui n’ont rien d’exceptionnel en soit mais qui peuvent faire basculer le statut d’une star NBA dans la catégorie des légendes. Un panier qui nous permet de réaliser un court instant de la longévité d’un joueur et de sa régularité. Un panier qui vient couronner une carrière remplie de succès. Nous avons choisi quelques uns de ces moments historiques et savoureux de ces dernières années qui nous ont marqué.

Ray Allen (Boston Celtics), Février 2011

  • Le panier : Un 3pts pour passer devant Reggie Miller au classement des snipers longues distances All-Time
  • Âge : 35 ans
  • Le Cinq : Rajon Rondo, Ray Allen, Paul Pierce, Kevin Garnett, Kendrick Perkins
  • Stats : 20pts, 1rd, 1pd, 3/8 à 3pts, en 35′
  • Le match : Défaite 92-86 contre les Los Angeles Lakers

Le N°20 des Celtics est entré dans l’histoire un soir de février 2011 au TD Garden face aux Lakers dans un rematch des Finales 2010. Des légendes sur le parquet donc, mais également sur le bord du terrain. Reggie Miller, le détenteur du record du nombre de 3pts inscrits en carrière est chargé de commenter ce match pour TNT. Ce dernier ne manqua pas de féliciter son successeur avant le match.

« Il vient de me dire qu’il était fier de moi et qu’il était excité pour moi. Il a dit qu’il était heureux d’être présent pour ce moment. » Ray Allen avant le match

via WashingtonTimes

Le record fut battu lors du 1er quart-temps, en transition sur une passe de Rajon Rondo. Allen est allé saluer Miller et s’offrir un rare moment de complicité avec Rajon Rondo ! Sous les maillots de Milwaukee, de Seattle puis de Boston, Ray Allen n’a eu besoin que de 6430 tentatives pour obtenir ce record, en comparaison avec les 6486 tirs de Reggie Miller en 18 ans de carrière.

Paul Pierce (Boston Celtics), Février 2012

  • Le panier : un 3pts pour passer devant Larry Bird au classement des scoreurs All-Time
  • Âge : 34 ans
  • Le Cinq : Rajon Rondo, Ray Allen, Paul Pierce, Kevin Garnett, Jermaine O’Neal
  • Stats : 15pts, 8rds, 9pds en 37′
  • Le match : Victoire 94-84 contre les Charlotte Bobcats

Un an après la soirée magique de Ray Allen, le TD Garden est une nouvelle fois témoin d’un panier historique. C’est face aux “terribles” Charlotte Bobcats (7v-59d), que Paul Pierce a inscris le panier pour dépasser la légende Larry Bird au classement du nombre de points marqués sous le maillot vert. Son début de match est compliqué avec 7 tirs manqués dont 5 derrière les 7m23. Ce n’est que dans le 3e quart-temps que le N°34 a pu atteindre la barre des 21791 points sur un 3pts face au français Boris Diaw et grâce à une passe (encore) de Rajon Rondo.

« Je ne vais pas mentir, cela était dans un coin de ma tête. […] Et il était difficile de vraiment l’ignorer et de vraiment se concentrer sur le jeu. » Paul Pierce après le match

via ESPN

Il aura fallu 14 saisons pour que Pierce devienne le 2e meilleur marqueur de la franchise, et cela signifie beaucoup quand il s’agit des Celtics. John Havlicek conserve toujours sa place de leader à Boston, mais « The Truth » a eu l’occasion de le dépasser en 2017 dans le classement des points marqués All-Time sous le maillot des Clippers.

Kobe Bryant (Los Angeles Lakers), Décembre 2014

  • Le panier : un lancer-franc pour passez devant Michael Jordan au classement des scoreurs All-Time
  • Âge : 36 ans
  • Le Cinq : Ronny Price, Kobe Bryant, Wesley Johnson, Jordan Hill, Ed Davis
  • Stats : 26pts, 6rds, 2pds en 35′
  • Le match : Victoire 100-94 chez les Minnesota Timberwolves

Après sa terrible blessure au tendon d’Achille en 2013, les interrogations concernant son énorme contrat et les résultats calamiteux des Lakers, Kobe Bryant a pu profiter d’une belle et rare soirée en 2014 en devenant le 3e meilleur scoreur de la ligue. C’est à quelques jours de Noël, dans un match opposant deux des plus mauvaises équipes de la saison, que le Black Mamba a dépassé son idole de toujours, Michael Jordan, au classement des points marqués All-Time.

Cet exploit s’est concrétisé sur un lancer-franc dans le 2e quart-temps et c’est tout un public, témoin privilégié de cet instant, qui a pris le temps de féliciter l’adversaire du soir. La franchise de Minnesota ne manqua pas de saluer longuement le héros, un geste de grande classe, qui a notamment ravi Bryant.

«Je n’attendais pas une telle attention de la part des Timberwolves, c’est un énorme honneur d’en arriver là» Kobe Bryant

via ESPN

Dwyane Wade (Miami Heat), Avril 2018

  • Le panier : side step jumper à 2pts pour passer devant Larry Bird au classement des scoreurs en Playoffs
  • Âge : 36 ans
  • Le Cinq : Goran Dragic, Tyler Johnson, Josh Richardson, James Johnson, Hassan Whiteside
  • Stats : 28pts, 7rds, 3pds, 2stls en 26′
  • Le match : Victoire 113-103 chez les Philadelphia Sixers

Voici la belle histoire de la saison 2017-2018, avec le retour de Dwyane Wade à South Beach. Après une période bien terne dans l’Ohio, Wade a retrouvé le sourire et sa vista sur le terrain le temps d’une dernière aventure en Playoffs avec le Heat. Dans un rôle de 6e homme, le N°3 s’est même autorisé un dernier show dans le Game 2 remporté à Philadelphie avec 21pts en première mi-temps et un side step jumper pour passer devant Larry Bird au classement des meilleurs scoreurs de l’histoire des Playoffs. Un moment savoureux pour Flash, qui a chambré un Kevin Hart bien trop bavard.

« C’est un sentiment formidable […] surtout quand vous êtes à l’extérieur. Quand vous avez des gens comme Kevin Hart qui parlent au bord du terrain. […] J’ai entendu beaucoup de choses ce soir, et tout cela ne sert que de motivation. Pouvoir faire taire toute une foule, c’est un sentiment formidable. » Dwyane Wade après la rencontre

via USAToday

En plus de ses 28pts en seulement 26 minutes, Wade fut clutch en fin de match pour assurer la seule et unique victoire du Heat sur cette série. Jusqu’à aujourd’hui, elle reste la dernière victoire en date de la franchise en Playoffs.

Dirk Nowitkzi (Dallas Mavericks), Mars 2019

  • Le panier : jump shot à 2pts pour passer devant Wilt Chamberlain au classement des scoreurs All-Time
  • Âge : 40 ans
  • Le Cinq : Jalen Brunson, Luka Doncic, Tim Hardaway Jr, Dirk Nowitzki, Dwight Powell
  • Stats : 8pts, 1rd, 2pds en 12′
  • Le match : Défaite contre les New Orleans Pelicans 129-125

Le N°41 a vécu une dernière saison compliquée avec de nombreux problèmes physiques. Cela ne l’empêcha pas de battre quelques records au passage, tout en étant spectateur de la fabuleuse saison de son rookie Luka Dončić. En rentrant ses deux premiers tirs face aux Pelicans, l’Allemand a donc dépassé le joueur aux 100pts sur un match et est devenu le 6e meilleur scoreur All-Time.

« J’ai pris mon temps et lui ai fait face comme je l’ai fait un million de fois et j’ai essayé de tirer sur lui. C’était bien de passer ce record dans les deux premiers tirs.” Dirk Nowitzki sur son action

via USAtoday

A 40 ans, Nowitzki a dépassé ce soir là un joueur qui comme lui, a révolutionné le jeu à son époque, mais dans un registre diamétralement opposé. Les supporters des Mavs ont pu savourer ces derniers exploits avec leur vedette de toujours.

LeBron James (Los Angeles Lakers), Janvier 2020

  • Le panier : lay-up sur un drive pour passer devant Kobe Bryant au classement des scoreurs All-Time
  • Âge : 35 ans
  • Le Cinq : Avery Bradley, Danny Green, LeBron James, Anthony Davis, JaVale McGee
  • Stats : 37pts, 8rds, 8pds, 3stls en 35′
  • Le match : Défaite 108-91 chez les Philadelphia Sixers

Qui aurait cru que ce weekend de janvier 2020 allait autant bouleverser et marquer la NBA. Un scénario digne d’une série estampillée Netflix qui débuta dès le samedi lors de la venue des Lakers de James à Philadelphie, la ville qui a vu naître Kobe Bryant. C’est lors de cette rencontre dominée par les Sixers, que le King devient le 3e meilleur scoreur All-Time en dépassant Bryant sur un drive tout en puissance dans le 3e quart-temps.

« Je suis heureux de faire parti de n’importe quelle conversation avec Kobe Bryant, l’un des plus grands joueurs de tous les temps. […] Il y a trop de choses. Cette histoire est exagérée. Cette histoire n’a pas de sens. Pour faire court, je suis ici avec l’uniforme des Lakers, à Philadelphie, d’où il vient. »LeBron James

via NBA.com

Les fans des Sixers ont pris le temps de féliciter le joueur de 35 ans, tout en sachant qu’ils venaient de vivre un moment d’histoire. Kobe Bryant, qui avait pris sa retraite en 2016 avec 33643 points à son compteur, appela James avant que son avion décolle de Pennsylvanie pour le féliciter de vive voix. Les derniers échanges entre deux monstres du basket, Bryant s’est éteint le lendemain.

Laisser un commentaire