Clutch Action #4

Pour vous faire patienter avant que la NBA ne reprenne, Clutch Time vous propose de revoir les actions les plus « clutchs » de la saison 2019-2020. Un layup pour égaliser dans la dernière minute, un tir pour passer devant au buzzer ou un lancer-franc pour la gagne, voici notre quatrième numéro des actions offensives qui ont marqué la fin du mois de novembre.

Dans la catégorie : Game Winner

Kawhi Leonard (Los Angeles Clippers)

22/11/19 : vs Houston, victoire 122-119

Une affiche alléchante qui a tenu toutes ses promesses. Menés de 7 points à 1 minute de la fin, les Clippers n’ont jamais renoncé avec deux tirs à trois points réussis par Paul George puis Louis Williams. James Harden récolta une faute avec un énième voyage sur la ligne de réparation (14/18 sur l’ensemble du match). Temps mort Clippers. Pour cette action décisive, c’est The Klaw qui se chargea de percer la défense des Rockets et de se libérer de PJ Tucker pour inscrire son tir à mi-distance qu’il affectionne tant. Devant d’un tout petit point suite à ce panier clutch, Westbrook manqua un trois points (moqué par Patrick Beverley), puis Paul George se chargea de clôturer la rencontre sur la ligne des lancers-francs.

Zach LaVine (Chicago Bulls)

23/11/19 : @ Charlotte, victoire 116-115

Une dernière minute complètement folle avec des Bulls qui ont remonté un déficit de 8 points ! Après deux lancers-francs inscrits par le meneur des Hornets Devonte’ Graham, les hommes de Jim Boylen se retrouvèrent à 5 unités derrière les locaux. Les Bulls n’ont pas perdu de temps avec un panier à 3pts du tchèque Satoransky puis une belle défense sur la remise en jeu qui amena l’interception de Zach LaVine. Ce dernier, à la manière d’un Ray Allen, se précipita vers les 7m23 pour crucifier les Hornets.

Spencer Dinwiddie (Brooklyn Nets)

25/11/19 : @ Cleveland, victoire 108-106

Alors que Brooklyn jouait en back to back, après avoir gagné difficilement contre les Knicks (103-101), les Cavaliers n’ont pas su tirer profit de cet avantage. Pendant près de 2′ les Nets n’ont pas scoré le moindre point et l’arrière des Cavs, Collin Sexton, ne rentra qu’un seul lancer-franc sur deux pour maintenir les deux équipes à égalité. Après une succession de rebonds offensifs des Cavs, les Nets ont enfin pu mettre la main sur le ballon et prendre un temps mort. Atkinson prépara son système pour libérer Spencer Dinwiddie en utilisant Garrett Temple comme leurre. Ce dernier joua son un contre un avec un joli jump shot à mi-distance.

Montrezl Harrell (Los Angeles Clippers)

27/11/19 : @ Memphis, victoire 121-119

Après un temps mort, Doc Rivers et son staff ont placé leur système habituel pour Paul George. Mais ce dernier manqua son tir à 3pts. Heureusement pour les californiens, les Grizzlies n’ont pas pu sécuriser la raquette et JaMychal Green goba le rebond offensif pour relancer la machine. Puis c’est au tour de Louis Williams de vouloir forcer la décision. Son tir manqué de peu dans la raquette a été fructifié grâce à la présence de son collègue du banc de touche, Montrezl Harrell. Sans Kawhi Leonard, les Clippers ont su s’imposer face aux coriaces Grizzlies.


Dans la catégorie : pour la prolongation

Trae Young (Atlanta Hawks)

29/11/19 : @ Indiana, défaite 104-105 OT

Une soirée spéciale pour le meneur des Hawks qui a égalé son record de point sur un match (49). Mais au niveau collectif, rien ne va avec 8 défaites de rang avant de défier les Pacers. Lors de ce match, les hommes de Lloyd Pierce comptaient jusqu’à 18 points d’avance qui ont ensuite fondu comme neige. Obligé de se battre pour la prolongation, le sophomore va porter son équipe lors des dernières secondes du 4e quart-temps. En débordant Malcolm Brogdon, Young est parvenu à marquer sur un layup main gauche. Néanmoins, le futur All-Star n’a fait que retarder l’échéance, et les locaux sont repartis avec la victoire en prolongation.

Buddy Hield (Sacramento Kings)

30/11/19 : vs Denver, victoire 100-97 OT

Le héros de la soirée ! Alors que les Nuggets menaient de 7 points à 2 minutes de la fin, l’arrière des Kings s’est chargé de scorer les 8 derniers points de son équipe pour arracher la prolongation. Mais Buddy Hield ne se contenta pas seulement d’offrir 5′ de basket supplémentaires pour les fans de Sacramento, puisque c’est lui qui va clôturer la rencontre en scorant ses deux lancers-francs après une faute volontaire des Nuggets. Luke Walton a pu souffler après cette belle victoire contre un prétendant à l’Ouest. Un rayon de soleil dans ce ciel surchargé de défaites pour les Kings.

Laisser un commentaire