Previews NBA : Milwaukee Bucks

Pour la première année, Clutch Time se lance dans une grande série de previews pour la saison 2019-2020 ! On part sur une division par semaine et cela jusqu’au début de la saison ! On débarque cette semaine du côté de la Division Centrale, avec les Milwaukee Bucks.

Milwaukee Bucks

Bilan 2018-2019 :

Classement : 1er de la conférence Est

Bilan : 60-22

Playoffs : Défaite en finale de Conférence (4-2) face aux Toronto Raptors


Bilan sur la saison

Une saison régulière exceptionnelle pour les Bucks. Que dire de plus ! En terminant avec le meilleur bilan de la ligue, la place de numéro un à l’Est (une première depuis près de cinquante ans), le titre de MVP et de meilleur coach de l’année, Milwaukee a littéralement roulé sur la NBA. À l’image de son puissant et déjà dominant ailier-fort grec, Giannis Antetokounmpo (27.7 pts, 12.5 rbd, 6 ast), Mike Budenholzer est parvenu à transformer une équipe d’outsider en grand favori pour le titre, le temps d’une saison seulement. Le natif d’Athènes n’est pas étranger à cette surprenante progression. Le Greek Freak a incroyablement brillé au point de remporter à seulement 24 ans le titre de MVP, enchaînant les perfs de dingue et confirmant ainsi le potentiel observé depuis un moment chez lui. Le parcours en playoffs fut en tout point remarquable, à l’exception des finales de conférences perdues face aux futurs champions, les Raptors. Par manque d’expérience et une certaine dépendance vis-à-vis de leur ailier-fort, les daims sont néanmoins entrés de plein pied dans la course au titre à l’Est et ce pour un bon moment.

Le potentiel de cette équipe était connu et n’attendait qu’à être confirmé. Hormis cette défaite en finale face aux Raptors, il n’y a quasiment que des points positifs à développer dans la saison des Bucks. Le jeu proposé par l’ex-coach des Hawks a dépassé toutes les attentes du public. Brillant sur le jeu défensif en captant un très grand nombre de rebonds (1ère équipe de la ligue) Milwaukee s’est également illustrée par son attaque (1ère équipe de la ligue) et un jeu de transition, rapide et efficace pour étouffer ses adversaires. Grâce à des profils puissants et athlétiques à la fois (Giannis, Brook Lopez, Middleton), capables de s’écarter ou de créer des espaces pour allumer à longue distance ou bien martyriser le cercle de près, les Bucks sont parvenus à développer un basket propre et efficace tout au long de la saison.

Toronto fut finalement la seule équipe capable d’enrayer la machine Bucks cette année. Alors que ses deux premiers tours furent déconcertants de facilité, Milwaukee est tombée sur un os appelé Kawhi Leonard en finale de Conférence. Lors de cette série les Bucks de Budenholzer n’ont pas réussi à hausser leur niveau de jeu, Giannis en tête, afin de trouver des alternatives pour contenir les canadiens. Trop dépendant du grec, dont le rendement fut inhabituellement moins élevé que durant la saison, les Raptors sont parvenus à annihiler les Bucks en resserrant leur jeu.  Il n’y a eu finalement que très peu de choses négatives à Milwaukee cette année à l’exception de cette désillusion en finale de conférence.


Mouvements durant l’intersaison

Via Time Out

Effectif 2019-2020

Poste Noms Salaire
SF Khris Middleton 30,603,448$
PF Giannis Antetokounmpo 25,842,697$
PG Eric Bledsoe 15,625,000$
C Brook Lopez 12,093,024$
PG George Hill 10,133,907$
PF Ersan Ilyasova 7,000,000$
C Robin Lopez 4,767,000$
PF DJ Wilson 2,961,120$
SG Donte DiVincenzo 2,905,800$
SG Kyle Korver 2,564,753$
SG Wesley Matthews 2,564,753$
SG Pat Connaughton 1,723,050$
PF Dragan Bender 1,678,854$
SG Sterling Brown 1,678,854$
PG Jaylen Adams 1,445,697$
SF Thanasis Antetokounmpo 1,445,697$
SF Rayjon Tucker 898,310$
PF Luke Maye 898,310$
PG Frank Mason 79,568$
F Cam Reynolds 79,568$

Note : Les contrats de Jon Leuer (3,169,348$), Spencer Hawes (2,007,058$) et Larry Sanders (1,865,546$) sont inclus dans le Salary Cap des Bucks sur la saison 2019-2020

Le cinq majeur de Clutch Time

MeneurArrièreAilierAilier FortPivot
E. BledsoeW. MatthewsK. MiddletonG. AntetokounmpoB. Lopez

Évaluation by CT

Points Forts Points Faibles
L’attaque-défenseLa Giannis Dependance
Le bancLe poste 5
Le collectif

Prévision de Classement

Estimation haute : 1er

Estimation basse : 2ème

Notre estimation : 1er

Probabilité de playoffs : autour de 100%


AVIS GLOBAL ET ATTENTES

Milwaukee va désormais chercher la stabilité pour le prochain exercice. Après les prolongations de Middleton et Lopez, combinées aux départs de Brogdon et Mirotic, les Bucks ont vécu une intersaison plutôt calme dans le Wisconsin. Les signatures des deux frangins Lopez et Antetokounmpo et les arrivées de renforts offensifs (Matthews et Korver) coïncident avec l’idée de ne plus dépendre uniquement du seul talent de Giannis. Mike Budenholzer devrait conserver tout de même les principes tactiques mis en place la saison dernière, tant ils furent convaincants. Autour du jeu de transition et d’isolation, les Bucks devront néanmoins se méfier de leurs futurs adversaires qui ont bien pris notes des prestations des Raptors en finale de Conférence. Le travail défensif de l’équipe sera encore une fois un atout majeur dans la manche du technicien afin de reproduire des matchs convaincants.

Dotée d’une bonne profondeur de banc d’une défense en béton, de nouveaux joueurs adroits à longue distances et de profils polyvalents et athlétiques, Milwaukee ne devrait pas être inquiéter durant la saison régulière (sauf blessure) et semble en toute logique être cette année le grand favori à l’Est. Il faudra néanmoins jeter un coup d’œil au poste 5, assez peu fourni et sujet à des pépins physiques les dernières saisons, ainsi qu’au temps de jeu des éléments majeurs de l’équipe en évitant une trop grande Giannis Dépendance, principalement lors des playoffs.


Highlights des Bucks 2018-2019

Pour finir la preview en douceur, un petit come-back sur la saison dernière avec les meilleures actions des Bucks !

Enjoy !

Laisser un commentaire