1994-1995: Dana Barros, le shooteur propre

Le 13 avril 1967, Dana Bruce Barros voit le jour dans la ville de Boston. Il effectuera toutes ses classes basketballistique au Massassuchets, d’abord au lycée Xaverian Brothers de Weswood puis aux Eagles de Boston en NCAA.

Il entre en NBA à l’âge de 23 ans, en 1989. Dana est drafté à la 16ème place par les Supersonics de Seattle, la franchise de Gary Payton.

Son profil:

Du haut de ses 1m80, Dana Barros est ce qu’on appelle un meneur de poche. Sa qualité au scoring est indéniable et son shoot à 3 points son arme la plus redoutable. Dana est également très agile, athlétique, et peut se faufiler quasiment partout gràce à son gabarit, ce qui lui permet de réaliser quelques jolis steals dans les mains des grands.

Débuts en NBA:

Pour sa première saison, Barros sort du banc et joue plus souvent au poste d’arrière. Le poste de meneur est quant à lui géré par Gary Payton, bien meilleur playmaker que Dana. Il tournera à 9,7 points et 2,5 assists de moyenne sur cette exercice. Dana restera 4 ans à Seattle, ou il ne dépassera pas les 10 points de moyenne sur une saison.

Mais, c’est bien la suite qui nous interresse. En 1993, Barros est envoyé à Charlotte puis aux 76ers de Philadelphie dans la foulée. Dana se voit enfin comme un joueur important d’une franchise NBA. Il jouera 31 minutes de moyenne pour sa première saison en Pennysylvanie et tournera à 13,3 points et 5,2 assists de moyenne. Cela est prometteur pour la suite et Dana ne nous décevera pas…

Saison 1994-1995: L’exercice référence

Lors de cette saison, Dana Barros éclaboussera la NBA de son talent. Il se montre d’une efficacité redoutable avec une réussite de 49% aux tirs et de 46,4% à 3 points (!).Il établira un record ,en grande parti réalisé lors de cette saison, de 89 matchs consécutifs en ayant scoré au moins un tir à 3 points par rencontre ( record qui sera battu par Kyle Korver en 2013). Sa saison est marqué par des performances plus lumineuses que d’autre:

Mars 1995, les 76ers de Dana affronte les Rockets d’Olajuwon et Clyde Drexler. Un bon moment pour Dana de faire valoir son talent. 50 points, 8 rebond pour le meneur d’1m80… Je vous laisse admirer:

Dana nous remontrera tout l’étendu de son art et de son talent encore une fois quelques semaines plus tard avec un triple-double magique face à Orlando (25 points, 10 rebonds et 15 assists). Mais, la consécration viendra réellement de sa nomination au All-Star Game suite à sa saison fantastique et augain du trophée du most improved player ( meilleure progression) !

En 1995, Dana est au époustouflant les espoirs sont placés hauts .Il est agent libre à la sortie de cette saison et décide de revenir dans sa ville natale. Il rejoint les Celtics. La marche sera-t-elle trop grande ?

La suite

Dana Barros ne retrouvera plus ce niveau de 95 même si il restera tout de même un bon joueur NBA. Il ne réatteindra plus les 20, ni même les 15 points de moyenne malgrès tout de même deux jolies saisons aux Celtics avec 13 pet 12,5 points de moyenne. Il passera par les pistons avant de terminer sa carrière en 2004 à Boston, là ou tout a commencé. Dana est aujourd’hui consultant pour la chaine New England Sports Network.

Laisser un commentaire