Clutch Action #9

Pour vous faire patienter avant que la NBA ne reprenne, Clutch Time vous propose de revoir les actions les plus « clutchs » de la saison 2019-2020. Un layup pour égaliser dans la dernière minute, un tir pour passer devant au buzzer ou un lancer-franc pour la gagne, voici notre neuvième numéro quelques actions offensives qui ont marqué le début d’année 2020.

Dans la catégorie : Pour arracher la prolongation

Terry Rozier (Charlotte Hornets)

04/01/20 : @ Dallas, victoire 123-120 OT

Menés de 6 points à 1’30 du buzzer, les Hornets ont redoublé d’intensité des deux côtés du terrain pour revenir à hauteur des Mavs. Deux lancers-francs pour Devonte’ Graham, un dunk de PJ Washington, puis c’est au tour de Terry Rozier de finaliser ce comeback avec un drive vers le cercle. Luka Doncic est pris de vitesse, tout comme ses coéquipiers, et la tentative de loin du slovène à 1” de la fin n’a pu changer le scénario. Les Hornets ont repris les commandes de la rencontre durant la prolongation, grâce au héros du soir : Terry Rozier, avec 7 points lors de ces 5 minutes supplémentaires.

Chris Paul (Oklahoma City Thunder)

07/01/20 : @ Brooklyn, victoire 111-103 OT

Devant au score durant tout le 4e quart-temps, les Nets se sont écroulés dans la dernière minute face à un Chris Paul impérial avec 16 points pour les siens lors de ce dernier quart-temps. Toujours en manque de solution face au meneur All-Star, les Nets ont vu le N°3 du Thunder inscrire les deux derniers tirs pour permettre aux visiteurs de prolonger le plaisir. Les cinq minutes qui ont suivi ont été une réelle bouillie de basket côté Nets avec seulement 2 points sur l’ensemble de la période, CP3 en inscrira même le double.


Dans la catégorie : Game Winner

JJ Redick (New Orleans Pelicans)

04/01/20 : @ Sacramento, victoire 117-115

Le héros du match aurait dû être Nemanja Bjelica. Les Kings étaient menés de 4 points à 5” du buzzer, et le serbe a une nouvelle fois envoyé un shoot venu d’ailleurs avec la faute en plus. Les Pelicans demandèrent un temps-mort avec 4” au chronomètre. Alvin Gentry effectua deux changements qui se révéleront judicieux, avec les entrées de Josh Hart et surtout de JJ Redick. Le ballon arriva bien dans les mains de ce dernier, mais alors qu’il profitait d’un écran bien appuyé de Derrick Favors, le shooteur tatoué perça la défense des Kings pour marqué sur un surprenant tir victorieux main gauche.

Carmelo Anthony (Portland Trail Blazers)

07/01/20 : @ Toronto, victoire 101-99

Une fin de match compliquée pour les champions en titre avec 5 tirs de suite manqués dans les derniers instants du match. De son côté, Portland a pu compter sur l’inarrêtable Damian Lillard pour ramener les siens à égalité à 38” de la sirène. Sur un ballon perdu par Patrick McCaw, les Blazers ont pris leur dernier temps-mort. CJ McCollum ? Damian Lillard ? Carmelo Anthony ? Le staff des Blazers a le choix pour le tir décisif. Les Raptors en sont bien conscients et ont pris la décision de couper le N°0 de l’action avec une prise à deux. McCollum se retrouva ainsi avec le ballon dans les mains pour faire tourner l’horloge, mais c’est bien Melo qui a asséné le coup final sur les hôtes de la soirée avec un pull-up dont lui seul à le secret depuis des années.

Aaron Gordon (Orlando Magic)

13/01/20 : @ Sacramento, victoire 114-112

Décidément les fans des Kings ont vécu d’étranges soirées durant ce mois de janvier 2020. Quelques jours après le game winner de JJ Redick, les hommes de Luke Walton ont à nouveau subi un revers dans les dernières secondes d’un match étriqué contre Orlando. Alors que le français Evan Fournier s’apprêtait à tirer, il a eu le temps de décaler le ballon à son coéquipier bien positionné dans la raquette. Les arbitres ont ainsi sifflé faute contre le petit gabarit, Cory Joseph, et le joueur du Magic a pu concrétiser son and one.


Dans la catégorie : Buzzer Beater

Nikola Jokic (Denver Nuggets)

08/01/20 : vs Dallas, victoire 107-106

Une nouvelle fois, les Mavs ont connu une fin de match compliquée en ne scorant aucun point lors des deux dernières minutes de la rencontre. Les Nuggets sont tout naturellement revenus au score grâce à Nikola Jokic et aux lancers-francs réussis de Jerami Grant. Après un énième tir manqué par les Mavs, Mike Malone prend son temps-mort pour faire rentrer son pivot. Le serbe va avoir le ballon décisif dans ses mains. Son un contre un face à Dwight Powell est réussi, le buzzer retenti, les texans n’auront plus d’autres cartouches.

Laisser un commentaire