Clutch Action #12

Pour vous faire patienter avant que la NBA ne reprenne, Clutch Time vous propose de revoir les actions les plus « clutchs » de la saison 2019-2020. Un layup pour égaliser dans la dernière minute, un tir pour passer devant au buzzer ou un lancer-franc pour la gagne, voici notre douzième numéro quelques actions offensives qui ont marqué le mois de février.

Dans la catégorie : Game Winner

Spencer Dinwiddie (Brooklyn Nets)

10/02/20 : @ Indiana, victoire 106-105

Deuxième apparition du meneur des Nets dans notre série Clutch Action. Le staff n’hésite pas à lui confier des responsabilités dans le money time. Et pourtant, ce match fut loin d’être une réussite pour Dinwiddie avec un vilain 0/7 de loin sur le parquet d’Indiana. C’est dans le 4e quart-temps qu’il s’est réveillé en inscrivant 11 points dans ce game winner à 5” du buzzer sur le nez de Malcolm Brogdon. Ce dernier manqua sa tentative de loin pour remporter le match. Une victoire qui a sûrement fait du bien au moral des Nets au beau milieu d’une saison morose.


Dans la catégorie : Pour arracher la prolongation

Langston Galloway (Detroit Pistons)

12/02/20 : @ Orlando, défaite 112-116 OT

Les fans de l’Amway Center ont eu la chance d’assister à une fin de match palpitante. A 7” du buzzer, Nikola Vucevic rentre son seul tir à 3pts du match. Un panier quelque peu chanceux avec les rebonds favorables que l’on qualifiera de « Kawhiesque ». Detroit utilisa son dernier temps mort et envoya sur le terrain Reggie Jackson et Markieff Morris. Et pourtant, ce fût le rôle player Langston Galloway qui eu l’honneur sur catch and shoot d’accrocher la prolongation. L’écran de Christian Wood est bien exécuté pour que Markelle soit en retard. En revanche, pas de miracle lors des 5′ supplémentaires avec une victoire pour le Magic.

Gary Harris (Denver Nuggets)

12/02/20 : vs LA Lakers, défaite 116-120

Menés de quatre points à quelques secondes du buzzer, les Nuggets ont pu compter sur un panier de Jerami Grant sur une passe de l’inévitable Nikola Jokic, puis un tir à 3pts manqué par Anthony Davis. Sans surprise, le ballon est dans les mains du génial serbe qui trouva un Gary Harris suffisamment agressif pour prendre de vitesse Avery Bradley et battre KCP dans la raquette. LeBron James manqua ensuite le tir de la victoire. Malheureusement pour les locaux, AD domina la prolongation avec 7 points sur les 8 de son équipe afin de remporter ce duel au sommet de la conférence Ouest.

Marcus Morris et Landry Shamet (LA Clippers)

13/02/20 : @ Boston, défaite 133-141

Pour la deuxième fois de la saison, Celtics et Clippers nous ont délecté d’un match agréable au dénouement imprévisible. Les stars des Clippers sont bien présentes pour ce match, mais ce sont les seconds couteaux qui ont assuré en fin de rencontre. Seulement 4 points sur l’ensemble de la rencontre pour Paul George, tandis que Kawhi Leonard n’a apporté que 2 points sur l’ensemble des prolongations. Malgré la défaite, on va tout de même retenir les tirs clutchs à 3pts du néo-Clipper Morris et du jeune Shamet qui ont permis de faire durer le plaisir. Gordon Hayward a ensuite éteint tout espoir de voir une 3e prolongation avec 7 points pour clôturer le match.


Dans la catégorie : Combo Défense/Attaque

Cam Reddish (Atlanta Hawks)

20/02/20 : vs Miami, victoire 129-124

Après la déconvenue quelques semaines auparavant à Miami, Trae Young avait à cœur de bien figurer pour cette revanche. Avec 50 points, il porte son équipe tout le match en attaque. Les hommes de Spoelstra ne trouvèrent aucune solution pour le stopper, et quand ce n’est pas lui, ce sont les rookies qui se chargent de tuer le match. Après le tir à 3pts égalisateur de DeAndre Hunter, c’est son collègue Cam Reddish qui se met en avant en volant le ballon des mains de Duncan Robinson pour le dunk en contre-attaque pour passer à +2. Il ne reste plus qu’à Young de finir le match sur la ligne des lancers-francs.


Dans la catégorie : Good « D »

Joel Embiid (Philadelphie Sixers)

20/02/20 : vs Brooklyn, 112-104 OT

En l’absence de Ben Simmons, les Sixers ont pu s’appuyer sur leur pivot en attaque face à une coriace équipe des Nets. Beaucoup de maladresse dans ce match, mais le camerounais a tout de même inscris 39pts durant cette rencontre dont un joli 18/19 aux lancers-francs. Dans les toutes dernières secondes du 4e quart-temps, Embiid ramena les siens à égalité grâce à deux lancers-francs. La dernière possession est jouée par les Nets. Dinwiddie a réussi à dépasser Richardson pour ensuite trouver son coéquipier Wilson Chandler démarqué dans la zone du « dunker». Mais Embiid veille et sans faire de faute, le pivot All-Star contre la tentative de game winner de Chandler

Laisser un commentaire