Clutch Action #10

Pour vous faire patienter avant que la NBA ne reprenne, Clutch Time vous propose de revoir les actions les plus « clutchs » de la saison 2019-2020. Un layup pour égaliser dans la dernière minute, un tir pour passer devant au buzzer ou un lancer-franc pour la gagne, voici notre dixième numéro des actions offensives qui ont marqué le mois de janvier.

Dans la catégorie : Pour arracher la prolongation

Nikola Jokic (Denver Nuggets)

16/01/20 : @ Golden State, victoire 134-131 OT

Une fin de match palpitante entre les deux extrêmes de la conférence Ouest, et ce sont bel et bien les rookies qui ont assuré le show lors de la dernière minute du 4e quart-temps avec Michael Porter Jr côté Nuggets et Eric Paschall pour les Warriors. Si ce dernier a inscrit le panier pour placer les Warriors devant au score, Nikola Jokic a une nouvelle fois assuré poste bas et ce, malgré la défense de Draymond Green. Le serbe permet à son équipe de jouer la prolongation. Les hommes de Mike Malone ont pu repartir victorieux de Californie grâce à une prolongation maîtrisée.

Bam Adebayo (Miami Heat)

20/01/20 : vs Sacramento, victoire 118-113 OT

Jimmy Butler absent, Miami s’est retrouvé à jouer un match serré face aux Kings. Les Kings ont arrosé de loin toute la soirée et sont tout de même parvenu à mener de 2pts à 2” du buzzer, grâce à Nemanja Bjelica. Heureusement qu’il restait un temps mort pour Erik Spoelstra, ce dernier a pu mettre en place son schéma pour la dernière possession. Alors que les Kings se focalisent sur les shooteurs du Heat, le petit Cory Joseph s’est retrouvé seul face au puissant Adebayo dans la raquette. Dragic n’avait plus qu’à s’appliquer pour la passe vers son intérieur idéalement placé. Miami remporta le match en prolongation.

Damian Lillard (Portland Trail Blazers)

20/01/20 : vs Golden State, victoire 129-124 OT

Même sans les stars des Warriors, les Blazers ont éprouvé toutes les peines du monde pour venir à bout des hommes de Steve Kerr. S’il y a bien une performance à retenir de ce match offensif, ce sont les 61 points inscrits par Damian Lillard. Dans un soir où tout lui réussi, le meneur a également planté le tir à 3pts égalisateur malgré une défense correcte d’Alec Burks, permettant ainsi aux siens de jouer la prolongation. Il a bien fallu ces 5 minutes supplémentaires pour remporter ce match avec 4 lancers-francs pour le héros du soir dans les dernières secondes de la rencontre.

James Johnson (Miami Heat)

22/01/20 : vs Washington, victoire 134-129 OT

Encore une fois le Heat a offert du basket en supplément à ses fans, et une fois encore, face à une équipe au bilan négatif. Erik Spoelstra et son staff n’ont pas trouvé de solution face au problème Bradley Beal. L’arrière des Wizards enchaîna trois paniers de suite avant que Miami ne réclame un temps mort. Washington mène alors de 3 points à 1’35” du buzzer. Les locaux manquèrent deux tirs à 3pts, puis Ish Smith se manqua aussi côté Washington. Il ne reste alors que quelques secondes et Herro va prendre de vitesse Bradley Beal et attirer toute la défense adverse sur lui. Intelligemment, le rookie ressort la balle dans le corner pour un JJ ouvert. Son seul tir à 3pts marqué du match.

De’Aaron Fox (Sacramento Kings)

27/01/20 : @ Minnesota, victoire 133-129 OT

Alors que les Timberwolves menaient de 22 points dans les premières secondes du 4e quart-temps, les Kings ont enchaîné les paniers derrière la ligne des 7m23 par l’intermédiaire de Hield, Bjelica et Bogdanovic pour revenir à neuf unités avant d’entamer la dernière minute du temps réglementaire. Leader de la révolte, l’arrière Budy Hield a inscrit 6 points permettant aux Kings de revenir à une possession de leur adversaire. De’Aaron Fox provoqua une faute et se présenta sur la ligne des lances-francs. Le premier est réussi puis le meneur manqua délibérément le deuxième pour ensuite récupérer le rebond sous les regards incrédules des Wolves. Habitués aux matchs serrés, les Kings ont cette fois géré leur prolongation pour remporter cette rencontre.

Victor Oladipo (Indiana Pacers)

29/01/20 : vs Chicago, victoire 115-106 OT

Les hommes de Jim Boylen pensaient tenir ce match en s’autorisant une avance de 7 points au milieu du 4e quart-temps. C’est à ce moment précis que les Pacers ont sorti les barbelés et ont empêché les Bulls de scorer le moindre points jusqu’au buzzer. Malcolm Brogdon et Domantas Sabonis ont permis aux locaux de revenir dans le match. De retour après plusieurs mois d’absence, Oladipo a effectué son début de saison ce soir là en sortie de banc. Le All-Star avait manqué ses 6 premières tentatives de loin avant de planter ce shoot avec confiance. Indiana a pu ensuite remettre les pendules à l’heure lors de la prolongation.


Dans la catégorie : Game Winner

Malcolm Brogdon (Indiana Pacers)

17/01/20 : vs Minnesota, victoire 116-114

Deux lancers-francs de Karl-Anthony Towns ont permi aux Wolves d’égaliser à 1’48 de la fin. Il a fallu attendre les dernières secondes du match pour voir un panier et c’est Malcolm Brogdon qui fut l’auteur du game winner. L’arrière des Pacers s’en est bien sorti après avoir perdu un ballon crucial quelques secondes auparavant. Sur cette action décisive, le pick and roll est bien joué avec Domantas Sabonis, le ROY 2017 trouva le moyen de lâcher son teardrop face à un KAT bien trop bas.

Kevin Huerter (Atlanta Hawks)

17/01/20 : @ San Antonio, victoire 121-120

Une belle performance collective de la part des Hawks. Alors que Patty Mills venait d’assurer 6 points d’avance pour les texans, les visiteurs ont ensuite inscrit 7 points en 1’20”. Trae Young fut évidemment l’élément déclencheur de ce comeback avec 4 points. Sur le tir victorieux de Kevin Huerter, il faut souligner la prise à deux que les Spurs ont réservé à Young, permettant ainsi aux jeunes Hawks de profiter du décalage et de battre la défense des hommes de Popovich. Une belle victoire pour ce jeune groupe.

Laisser un commentaire